Yris Dungeon

Une ville immense, un donjon mystérieux, peuplé de créatures hostiles, des compagnons innombrables... Le début d'une grande aventure !


    Sortie sous le soleil

    avatar

    Messages : 34

    Statut d'Aventurier
    Grade: Bronze
    Puissance: 100
    Richesse: 0 २

    Sortie sous le soleil

    Message par Shaâr Helian le Lun 25 Sep - 19:18

    - Dance, Spirits of Embers...

    Je levai mon bâton. La créature m'avait sentie et commençait à se diriger vers moi, humant l'air à ma recherche. Je refermai la prise sur mon arme, concentrant mes sens sur la bête.

    - ... Fire Wisps !

    De la flamme qui brûlait intensément entre la créature et moi jaillirent trois petites sphères incandescentes qui se mirent à léviter autour de l'extrémité de mon bâton. Sans plus tarder, j'assurai mes appuis et me projetai hors de ma couverture et lançant un de mes projectiles vers la position du loup. Me voyant surgir, la bête eu à peine le temps de grogner avant que la boule de feu ne s'écrase sur son flanc.

    * Oui ! *

    Elle lâcha un grognement de douleur puis se jeta vers moi en jappant. Je me précipitai derrière un nouvel arbre et commençait à zigzaguer entre les troncs du sous bois. J'entendais la bête s'approcher rapidement. Visiblement, mon sort n'avait pas été suffisant pour le blesser sérieusement, ni même l'enflammer.

    * On va essayer ça !*

    Tandis que je courais le plus vite possible vers l'orée du bosquet, je pivotai rapidement sur mes talons et lançai une, puis deux boules sur feu sur le loup. Il esquiva aisément la première, mais n'avait pas deviné qu'une seconde arriverait juste derrière. La boule s'écrasa sur le crâne de l'animal qui gémit de douleur, aveuglé. Je n'attendis pas mon reste et détalai vers la clairière en retenant un petit cri victorieux. Aucune de mes boules de feu n'avait heurté d'arbre cette fois-ci. Je m'améliorai, mais je n'avais pas le temps de célébrer cette petite victoire pour le moment. Le loup ne tarderait pas à venir après moi, encore plus enragé qu'avant. Il fallait que je sois prête à le recevoir.

    Je déchirai l'écran de verdure donnant sur une petite plaine au centre de laquelle se dressait un grand chêne. Je courus encore un vingtaine de mètre en ralentissant un peu l'allure. Je me préparai à incanter.

    - Dance, Spirits of Embers : Fire Wisps !

    Les sphères incandescentes surgirent à nouveau de l'extrémité enflammée du tison, s'élevant au dessus de moi. Derrière moi, j'entendais les buissons frémir tandis qu'un grognement sourd se faisait de plus en plus proche. Je me retournai au moment où la créature sortit du couvert des arbres. Je déglutis. Maintenant que je la voyais clairement, je me dis que je n'aurais peut être pas osé l'attaquer si elle avait été accompagnée. Le loup, bien plus gros qu'un loup classique, devait m'arriver à la poitrine. Il était recouvert d'une fourrure grise et noire. On pouvait voir d'importantes traces de brûlure sur son dos et sa tête. Mon oeuvre.

    Il s'approchait en continuant de grognant d'un air menaçant, ses yeux haineux dardés sur moi. J'essayais de garder mon sang froid. Malgré ses blessures, elle n'avait pas l'air particulièrement affaiblie. Comme j'aurais pu m'y attendre d'une créature d'un Étage de niveau supérieur. Je gardai ma position, songeant à la stratégie que je devais adopter. Je voulais à tout prix éviter de gaspiller mes forces, mais en faire l'économie ne m'épargnerait pas le sort funeste que la bête me réservait si jamais elle parvenait à m'attraper. Ici, je savais que j'avais l'avantage. Cela n'aurait pas été le cas si j'étais restée à l'ombre de la forêt. Au-dessus de nous, le soleil de l'après-midi brillait dans un ciel presque sans nuage. Je sentais déjà une partie de mes forces revenir.

    J'étais prête à l'accueillir.

    - Higher Ignite !

    Au même moment, la bête se jeta en avant. Terrifiée par la masse de fourrure et de griffes qui se jetait sur moi, j'abattis mon bâton ardent vers l'avant. Les boules de feu qui flottaient au-dessus de ma tête fusèrent sur la créature. Les trois orbes, que mon sortilège avait rendus plus gros et plus ardents encore, fauchèrent le loup en plein saut. Je m'écartai précipitamment pour esquiver sa chute tandis qu'il plongeait vers moi. Il s'écrasa au sol dans un couinement de douleur, noyé de flammes, tentant en vain de se débattre. Sa lutte fut de courte durée et rapidement sa plainte se tut. Le feu finit rapidement de le ronger avant de s'éteindre, laissant une carcasse noircie qui commença à tomber en poussière.

    Le vent dispersa rapidement les cendres, laissant derrière lui une odeur étrange ainsi qu'un petit éclat cristallin au milieu des brins d'herbe. Je m'approchai pour l'attraper et le glissa dans la petite bourse de cuir à ma ceinture.

    * Et une de plus, une. Pfiou... *

    Je soupirai en me dirigeant vers le grand chêne et m'assis à la limite de l'ombre vaste qu'il projetait au sol. Enfin posée, je m'autorisai le droit à un moment de détente, sans pour autant trop relâcher mon attention. Juste le temps de reprendre mon souffle et de recharger un peu mes batteries en profitant du soleil. Je jouais avec les brins d'herbe du bout des doigts.

    J'étais entrée dans l’Étage au matin. J'avais attendu une bonne heure avant de passer le portail, espérant trouver un groupe intéressé par ma candidature, mais en vain. Je m'étais résolue à partir seule, une fois de plus. Depuis quelques jours, j'avais décidé de sortir des zones les plus simples pour tenter ma chance dans des Étages un peu plus ardus. À défaut d'y aller accompagnée, comme me l'avait vivement recommandé la conseillère de la Guilde, j'espérais pouvoir progresser un peu plus rapidement, voire trouver des compagnons directement sur place. Mais pour le moment, rien à faire. Alors j'étais partie en chasse, comme d'habitude.

    * Mais bon, la journée n'est pas encore finie. Ne baisse pas les bras Heli', ça va le faire ! *

    Soudain, j'entendis les buissons du bosquet bruisser. Je relevai brusquement la tête et me redressai, saisissant mon bâton. Qu'est-ce que c'était ? Ami ? Ennemi ? Sans doute les compagnons de la créature que je venais de vaincre. J'avais peut-être été trop imprudente de m'accorder ce moment de repos. Reculant légèrement, assurant ma prise, je m'apprêtais à recevoir mon invité surprise.


    _________________


    ff6600.
    ff3300.
    avatar

    Messages : 11

    Statut d'Aventurier
    Grade: Bronze
    Puissance: 100
    Richesse: 4 000 २

    Re: Sortie sous le soleil

    Message par Lilith Lancaster le Mer 27 Sep - 0:51

    Cela fait bien longtemps que je m’étais pas aventurée seule dans le donjon. Un mois peut-être ? Et pourtant ce n’est pas rare que je parte sans groupe dans ce labyrinthe d’étages. La plupart des gens n’aime pas faire équipe avec une enfant, je ne peux pas les blâmer j’aurai surement la même réaction quand je serai un peu plus grand. Aujourd’hui, je suis dans un étage relativement paisible, rien à voir avec l’orage et la tempête de sable de la dernière fois. Cependant, la quête que j’ai prise, elle, est très loin d’être plaisante. Encore une fois j’aurai dû lire une seconde fois avant de partir tête baissée. Tuer des monstres c’est quelque chose, mais devoir attraper lapins en est une autre… Je sais, ça n’a rien l’air de rien dit comme ça, je me disais la même chose quand j’ai pris la quête. Mais, les lapins dans le donjon sont beaucoup plus rapide qu'à l’extérieur.

    Bon sang… ça doit bien faire deux bonnes heures que je suis dans cette forêt à courir désespérément derrière le moindre animal aux longues oreilles que je peux apercevoir. Par chance, je n’ai pas croisée le moindre animal agressif. C’est même plutôt tranquille, si on met de côté mon humeur désagréable du moment. Je suis sale, couverte de terre et mes cheveux sont pleins de feuilles et autres brindilles et ont eut l’excellente idée de s'emmêler avec les morceaux de bois. Génial… je cours après un animal que je ne dois pas blesser bien sûr, qui court plus vite que moi, je suis couverte de terre et je commence à sérieusement perdre patience, qu’est-ce qui pourrait m’arriver de pire ? Au tiens, un loup. Loup qui m’a remarqué et qui est en train de me foncer dessus. Et moi je reste plantée là à parler à moi-même ne lui offrant qu’un regard vide en retour. Dans un lourd soupire de dépit, je sors ma lance.

    “Au boulot Azshara, je suis ne pas d’humeur à perdre mon temps avec un vulgaire loup.”

    Quelle stratégie vais-je adopter ? L’attendre et utiliser sa vitesse contre lui ? Lui foncer dessus en retour avec ma vague et l’empaler ? Non, ça serait suicidaire… Quoique, après observation cet idiot est encore bien loin de moi et il me fonce dessus en ligne droite. Je pourrai incanter une balle d’eau en priant pour que ça transperce sa boîte crânienne ! C’est un pari osé mais un pari à prendre; c’est du quitte ou double, ma grande. Sans plus attendre je pris Azshara dans ma main gauche et me mit en position. Je prend appuie sur mes jambe et tend mon bras droit bien devant moi pour viser, il est peut-être loin mais il est rapide. Je dois me dépêcher.

    “Puissent les Eaux me prêter leurs forces. Que la fureur des Océans se concentre dans ce minuscule sortilège. Que le calme des Lacs et des Rivières inspire ma concentration. Un tir, un mort !”


    Une bille d’eau commence à se créer entre mon pouce et mon index tandis que je commence à exercer une pression dessus pendant que je récite mon incantation. Une goûte de sueur coule le long de mon visage, alors que je relâche mon sort sur la créature en ne le quittant pas des yeux. La bille d’eau fonce sur sa cible comme une flèche décochée à toute vitesse. Le loup ne semble pas remarquer ce qui arrive droit sur lui et continue de courir vers moi avant de s’effondrer en pleine course en lâchant un bref râle d’agonie. La créature reste inerte quelques instants sur le sol avant de se transformer en poussière.

    J’essuie la goutte de sueur sur ma joue et lâcha un soupire de soulagement, mon plan avait fonctionné ! Je n’imagine même pas ce qui me serait arrivée si j’avais ratée mon sort. Je m’approche lentement du tas de poussière qui était encore il y a quelques instant un être vivant. Je n’ai pas pu m’empêcher de rire quand j’aperçu le butin qu’il a laissé. Un morceau de fourrure et une canine. Je m’écroule fatiguée et dépitée sur une souche à côté. Après un moment perdue dans mes pensées je tourne la tête sur ma gauche et… non je ne rêve pas… un lapin !

    Non loin de moi, qui me tourne le dos et qui ne semble pas m’avoir remarqué ! Je me relève doucement de ma souche et commence à m’approcher silencieusement de ma proie. Je ne suis plus qu’à quelques centimètres, juste à lever les mains pour l’attrap… Gné ? Le lapin se retourne et me regarde, surprise je n’ose plus bouger un muscle, le fixant comme une idiote. L’animal détala droit devant lui. Je commence à lui courir après, bien sûr il a beaucoup plus de facilité que moi à sauter par dessus les branches et autres racines. Après quelques minutes de courses poursuite, je sors de la forêt pour me retrouver dans une plaine verdoyante avec un immense chêne plus loin en face de moi. Je vois les herbes bouger quelques mètres plus loin. Tu es fait comme un rat, mon pauvre. Une plaine dégagée comme celle-là je peux facilement y surfer et te rattraper.

    “Vague !”

    Une vague d’eau apparaît sous mes pieds et je commence à foncer sur ma cible, il court vers le chêne sans doute pour se réfugier dans le tronc ou sur ses racines. Comme prévu, je le rattrape tout doucement. Sourire aux lèvres et déterminée à attraper ma cible, je commence à préparer un saut pour le plaquer au sol. Il se rapproche du grand arbre, il semble vouloir le contourner. C’est ma chance ! Au moment où il tournera je saute et le plaque. Très bien, je dois attendre et observer… Maintenant ! Je me jettes sur la bestiole d’un bond, en essayant d’éviter de me cogner contre l’immense arbre sur ma gauche. Alors que je traverse les dernière hautes herbes, j'atterris sur quelque chose de beaucoup plus gros que prévu, ça semble être de taille humaine et dans mes mains cette sensation… serait-ce… du tissu ? Oui, on dirait un vêtement.
    avatar

    Messages : 34

    Statut d'Aventurier
    Grade: Bronze
    Puissance: 100
    Richesse: 0 २

    Re: Sortie sous le soleil

    Message par Shaâr Helian le Mer 27 Sep - 21:05

    - Qu'est-ce que...

    L'éclair de fourrure blanche jaillit de derrière la racine et me dépassa en un clin d’œil... découvrant derrière lui une petite silhouette tenant un grand bâton qui fonçant à toute allure droit sur moi. J'eus à peine le temps de lever les bras par réflexe que...

    - Aaaah !

    BONK.

    Je me retrouvai projetée en arrière, le souffle coupé. Le choc me fit lâcher le bâton que je tenais fermement. J'atterris lourdement dans l'herbe, sentant une vive douleur se répandre soudainement dans mon dos, cherchant en vain ma respiration, écrasée sur le sol par la masse humanoïde qui s'est jetée sur moi. Sonnée, je tâtais paniquée la surface verte autour de moi, comme pour m'assurer que je ne tomberai pas plus bas et essayai faiblement de me libérer du poids qui me clouait par terre. Une odeur de bois et d'humus envahissait mes narines. Je baissai les yeux pour essayer d'identifier ce qui m'avait percutée. À en juger par la masse de cheveux bruns coiffés par un ruban jaune pétard, c'était humain. Ou sylvestre ? Sans doute une jeune femme. Il y avait une quantité incroyable de mousse, de feuilles mortes et de morceaux d'écorce emmêlés dans sa chevelure. Je sentais des genoux appuyés contre mes jambes et des mains qui me palpaient la...

    Je me raidis d'un coup et sentis mon visage s'enflammer. Mon instinct me criait de me débattre mais mon corps ne savait pas quoi faire. Je déglutis et commençai à articuler avec le peu de souffle qui me restait.

    - Mffh.. Excusez-moi... Je... Tu...

    J'étais complètement tétanisée. C'était peut-être une attaque ? Un bandit ? Ou un monstre déguisé ? Si c'était le cas, j'étais totalement à sa merci à présent. Est-ce que ça existait seulement les monstres déguisés en humain ? Si ça se trouve, elle allait commencer à me sucer le sang d'une seconde à l'autre ! Je grattais l'herbe à tâtons du bout des doigts à la recherche du contact rugueux de mon bâton, en essayant de me faire le plus discrète possible. Sans lui, j'étais incapable de me défendre. Mais rien ne me disait que ça me voulait du mal non plus. Je la sentais remuer doucement contre moi. Mon visage s'embrasa à nouveau.

    * Aaaaah, comment tu veux que j'arrive à penser clairement ?!! *

    - Tu... Tu m'écrases...

    Mon bâton était hors de portée. Je gardais mes yeux fixé sur le sommet du crâne de la chose qui me maintenait au sol, n'osant pas la quitter du regard. Je déglutis à nouveau. Peut-être que si je me retournais d'un coup je parviendrais à la faire tomber. Elle n'avait pas l'air bien lourde non plus. Après ça, il me suffisait de me jeter vers l'endroit où mon bâton avait dû s'envoler, l'attraper, me retourner et de là je pourr...

    Je la sentis bouger à nouveau. C'était le moment où jamais. Je ramenai ma main gauche vers moi pour prendre appui quand je sentis le son d'une petite voix enfantine résonner tout contre moi. Je me pétrifiai à nouveau. Elle relevait la tête, doucement. Sous mes yeux, derrière les mèches de cheveux en bataille qui lui masquaient la vue, se dévoilait un visage hagard. Ses yeux légèrement larmoyants semblaient péniblement chercher le chemin du retour à la réalité. Je n'étais visiblement pas la seule que le choc avait ébranlée. Ce n'était pas une jeune femme. C'était une jeune fille. Une jeune fille qui, sur l'instant, avait l'air terriblement fragile.

    Ses doigts fins se refermèrent un peu plus sur moi. Je n'osais pas bouger, consciente que j'étais en train de la fixer avec de grands yeux écarquillés et un visage rouge comme une pivoine. C'est à peine si j'osais trembler.

    * Ç... Ça va ..? Tu n'as rien ? *

    Les mots ne sortirent pas. Je ne pouvais que la regarder en silence.


    _________________


    ff6600.
    ff3300.
    avatar

    Messages : 11

    Statut d'Aventurier
    Grade: Bronze
    Puissance: 100
    Richesse: 4 000 २

    Re: Sortie sous le soleil

    Message par Lilith Lancaster le Jeu 28 Sep - 17:44

    *Ouille ! Amortir ma chute tête la première n’était pas forcément une excellente idée… Mon corps est encore endolori par le choc. Heureusement que quelqu’un a laissé ce matelas ici. Attends, ça ne fait aucun sens ce que tu dis ma pauvre fille, qui laisserai un matelas comme ça au beau milieu du Donjon ? Alors, si ce n’est pas un matelas… attends… j’aurai atterris sur quelqu’un ? Ouvre les yeux déjà, ça pourrait être utile.*

    Ma tête me fait mal, j’ai reçue un sale coup sur la tempe, je n’arrive pas à avoir les idées claires, j’ai la tête qui tourne. Ma vision est complètement brouillée par le choc que je viens de recevoir et en plus mes cheveux n’aident absolument pas. J’arrive à peine à apercevoir quelque chose. Mon corps a du mal à bouger, je ne sais pas sur qui ou quoi je suis réellement mais ce que je sais, c’est que je n’ai pas attrapée ce satané lapin. J’ai l’impression que la chose sur laquelle je me trouve essaye de parler, je ne comprends pas ce qu’elle dit. Peut-être est-ce un monstre ? Mon Dieu ! Aurais-je atterris sur un gobelin ? Ou pire, un Ogre ?

    L’idée d’être sur quelque chose qui peut me tuer en un instant me terrifie, peut-être ne dois-je pas bouger ou alors si je roule d’un coup sur le côté je pourrai empoigner Azshara et avoir l’avantage contre lui. Je bouge un petit peu ma main gauche mais impossible de trouver mon arme, bon sang j’ai dû la faire tomber lors de ma chute. J’ai encore ma magie qui peut me sauver, une balle d’eau à cette distance serait fatale, en ne parlant pas trop fort c’est sans doute jouable.

    - Tu… Tu m’écrases…

    La voix d’une jeune femme me ramène à la raison, ce n’était pas un monstre ou quoique ce soit mais bel et bien un être humain. Mes muscles commencent à se détendre petit à petit et la douleur commence peu à peu à disparaître. Je rassemble le peu de force que j’ai récupéré pour commencer à me relever.

    “Ouch…”

    L’effort est quand même difficile à réaliser, je n’aurai sans doute pas dû me relever aussi vite. Tous mes cheveux sans devant mon visage, je ne vois strictement rien à part la saleté qu’ils ont attrapés dans la forêt. Je fis un léger coup de tête pour les remettre plus ou moins correctement. Mon regard était encore embué par mes larmes et la lumière vive du soleil n’aidait pas. Je repris peu à peu mes esprits pour m’apercevoir que je me tiens sur une jeune fille aux vêtements et aux cheveux aux couleurs flamboyantes. Vu son regard et son visage rouge comme une tomate, je me rends vite compte que je ne suis pas la seule que cette “rencontre” a chamboulée. Je suis assise sur ses jambes et mes mains sur son sa… WAAAhh ! Je fais un bond brusque en arrière prise de surprise, ma visage commençant à prendre la couleur du sien tandis que je peine à me remettre debout. Je m’époussete rapidement et remis le paquet de noeuds qui me sert de cheveux plus ou moins en place.

    “Je… Oh mince ! Est-ce tu vas bien ? Je suis terriblement désolée !” M’exclame-je d’une voix tremblante en lui tendant ma main pour l’aider à se relever.

    Je ne sais plus où me mettre. Je suis totalement prise de honte, tomber sur quelqu’un n’est déjà pas très civilisé mais depuis tout ce temps où je me tenais sur elle, mes mains étaient sur sa poitrine. Je m’excuserai humblement quand elle sera elle aussi sur pied. Je détourne quelques secondes mon regard de la jeune fille en face de moi pour chercher Azshara du regard. Peu importe où je pose mon regard je ne vois pas de lance, elle ne doit pas être loin. Cependant, la sensation de ne pas l’avoir avec moi où hors de portée de mon regard me stresse.

    “Bon sang, Azshara où es-tu !” Criais-je d’une voix craintive.
    avatar

    Messages : 34

    Statut d'Aventurier
    Grade: Bronze
    Puissance: 100
    Richesse: 0 २

    Re: Sortie sous le soleil

    Message par Shaâr Helian le Mer 4 Oct - 7:33

    Une petite fille. Ce n'était rien qu'une petite fille. Je sentis la pression que son brusque saut avait fait déferler sur moi s'évaporer aussi soudainement qu'elle était arrivé. Je ne pus m'empêcher de laisser échapper un soupir alors que je m'autorisai de nouveau à respirer.

    - Aaaah...

    La jeune femme qui venait de se relever précipitamment s'alarmait à son tour. Elle avait l'air au moins aussi paniquée que moi, si ce n'est plus. Pendant qu'elle se répandait en excuse avec sa mine embarrassée - en vérité, la mienne devait en être très proche - je restai au sol, profitant de la disparition soudaine du poids qui m'y clouait jusque là pour retrouver ma respiration. Je fermai les yeux et sentis les battements de mon cœurs revenir peu à peu à la normale. La chaleur quittait mon visage avec le rouge qui avait envahi mes joues. Quand je les rouvris, elle se tenait devant moi, la main tendue. Je lui adressai un sourire rassurant.

    - Oui tout va bien je crois...

    Je m'appuyai sur un coude et saisis doucement la main qu'elle me tendait. Elle était petite et fraîche, mais son contact était bien plus rugueux que ce à quoi je m'attendais. Derrière son apparence frêle, cette petite devait avoir l'habitude des travaux manuels. M'aidant de son appui, je me relevai à mon tour. Une fois debout j'époussetai mon vêtement constellé de brins d'herbe et de traces vertes. Je m'étirai un peu, remettant mes vêtements en place et vérifiant que je n'avais rien. Tout semblait bon.

    - Je n'ai rien de cassé... Plus de peur que de mal, ne t'en fais pas !

    Je redressai la tête avec un sourire franc. Ce n'avait été qu'un bête accident, mais c'était sans doute une des plus grosses frayeurs que j'avais eue depuis que j'avais commencé à parcourir le Donjon. Je fis quelques pas en direction de la hampe de mon bâton que je voyais dépasser derrière une racine et me baissai pour le ramasser, réarrangeant mes cheveux au passage.

    * Dieu merci, ce n'était qu'une frayeur... Mais ça m'apprendra à me relâcher dans les Étages, ce n'était vraiment pas une bonne idée ! *

    J'observai la jeune fille avec un regard curieux. La peur qui m'avait saisie un peu plus tôt avait totalement disparu, et même si un peu de mon embarras restait, j'étais désormais beaucoup plus intriguée par l'étrangère qui m'avait percutée. Je la regardais jeter des regards inquiets autour d'elle, comme si elle cherchait quelque chose. D'où venait-elle ? Comment s'appelait-elle ? Que faisait-elle ici ? Était-elle seule, comme moi ? Et surtout, que diable s'était-il passé pour qu'elle en vienne à sauter sur moi ?

    - Tout va bien ?

    Sa voix tremblante venait de crier quelque chose. Un nom sans doute, à juger la consonance. Peut-être était-ce un de ses compagnons ? Dans ce cas, pourquoi regarder désespérément vers le sol ? À entendre la manière dont elle le mentionnait, on aurait plutôt dit qu'elle cherchait un objet ou qu'elle attendait quelqu'un.

    * Ou peut-être que c'est le nom d'un animal ? Je crois avoir aperçu un bestiole courir devant elle avait que l'on se rentre dedans... *

    La petite semblait assez déboussolée. Je me rapprochai d'elle. Arrivée à hauteur, je me mis également à regarder autour de nous, guettant du regard un mouvement dans l'herbe.

    - Tu as perdu quelqu'un ?


    _________________


    ff6600.
    ff3300.
    avatar

    Messages : 11

    Statut d'Aventurier
    Grade: Bronze
    Puissance: 100
    Richesse: 4 000 २

    Re: Sortie sous le soleil

    Message par Lilith Lancaster le Ven 6 Oct - 16:50

    La jeune fille que j’ai percutée me fixait, tandis que je balayais du regard les alentours à la recherche de mon arme. Azshara est pour moi la chose la plus importante au monde. Le dernier cadeau de ma mère et je l’ai perdu. Je mordille ma lèvre inférieure, le stress commençant à parcourir tout mon corps. Je dois garder mon sang froid c’est une arme elle n’a pu aller nul part et elle doit être dans un coin. Je ferme les paupières quelques secondes avant de me tourner vers ma nouvelle interlocutrice qui semble m’aider à chercher.

    “Je… Oui tout va bien, merci.” dis-je d’une voix timide. “Azshara est mon arme, une lance. Elle a beaucoup de valeur pour moi. Elle ne doit pas être loin.”

    *C’est vrai que dit comme ça doit lui paraître étrange… Elle doit me prendre pour une folle.*

    Je commence à m’accroupir et à chercher plus en détail sur le sol, une lance n’a pas de pied elle doit être quelque part ? Oui, mais si un animal sauvage l’avait prise pendant que j’étais sous le choc. Ou pire, si elle était tombée dans un trou ou une crevasse ? Raaah ! Ressaisis toi ma pauvre fille, quelles sont les chances que cela se produise ? Peut-être que si je demande gentiment à cette fille elle m’aidera. Mais… qu’est-ce que ce bout de métal qui dépasse des hautes herbes juste derrière elle ?

    “Ah !” m’exclamai-je surprise.

    Je fonce sur ce qui semble être la hampe d’Azshara, bousculant à moitié ma nouvelle amie au passage sous l’effet de la surprise. J’attrape la hampe si familière et commence à sortir du sol Azshara qui avait trouvée refuge non loin de nous finalement. Je suis rassurée de l’avoir trouvée, lâchant un petit sourire de satisfaction. Azshara n’est qu’un vulgaire morceau de métal, à moitié rouillé, avec le bout pointu. C’est sûr qu’elle n’est pas très impressionnante, mais de ce que m’a dit Maman c’est normal et la lance retrouvera bientôt sa véritable apparence.

    “Tu étais là finalement !” criais-je d’une voix remplie de joie.

    Je me retourne vers mon interlocutrice qui me fixe d’un regard plein d’interrogation.

    “Je m’appelle Lilith, Lilith Lancaster et elle c’est Azshara, ma lance. J’ai pris une quête me demandant de capturer des lapins, je pensais que ça allait être facile, mais en fait absolument pas.” lui dis-je d’une voix pleine d’enthousiasme en lui présentant mon arme. “Je m’excuse pour l’incident, je poursuivais un lapin pour ma mission, je ne t’avais pas vu. J’espère que je ne t’ai pas fait mal.”

    La jeune fille en fasse de moi n’a pas l’air méchante, elle a dû avoir comme moi une sacrée frayeur quand j’ai atterri sur elle. Il était rare que je croise du monde quand je suis seule dans le donjon. Généralement j’évite que rencontrer du monde quand je pars en solo. On ne sait jamais sur qui on peut tomber et puis je préfère la plupart du temps être tranquille et rester dans mes pensées. Mais il est vrai que parfois rencontrer des gens dans le Donjon n’est parfois pas si désagréable. On peut tomber sur des gens sympathiques avec qui on peut lier des liens et partir en groupe plus tard. Et puis je peux leur poser des questions sur Maman, peut-être que cette fille a entendu parler d’elle ou même l’a-t-elle peut-être aperçue quelque part.

    “Excuse moi que de poser cette question mais aurais-tu, par hasard, entendu parler ou vu une adulte avec de très long cheveux bleues, les yeux marrons et portant une robe bleu ciel et blanche ?”

    Je sais que je viens seulement de la rencontrer, mais chaque indice, chaque petit détail peuvent compter pour trouver une piste.
    avatar

    Messages : 34

    Statut d'Aventurier
    Grade: Bronze
    Puissance: 100
    Richesse: 0 २

    Re: Sortie sous le soleil

    Message par Shaâr Helian le Mar 10 Oct - 8:26

    * Woulalala, c'est pas passé loin ! *

    Je m'étais écartée au dernier moment. Encore un peu et la scène d'un peu plus tôt se répétait, elle me percutant à nouveau de plein fouet et moi de me retrouver les quatre fers en l'air à servir de matelas pour l'amortir. Je manquai de perdre l'équilibre mais me rattrapai en prenant appui sur l'arbre dans mon dos.

    * Une fois, pas deux ! *

    Je la regardai fouiller d'en l'herbe et une fraction de seconde après, elle en tira une longue hampe coiffée d'une pointe étrange. Je sentis un frisson soudain me parcourir l'échine lorsque je reconnus immédiatement l'objet qui était pointé sur moi quand la jeune fille m'avait sauté dessus. En y rependant, un coup malheureux et j'aurais pu facilement dire adieu à un œil. Voire pire ! Je regardai de plus près la lance qu'elle exhibait fièrement. Elle était usée, marquée par le temps. De vastes plaques de rouille la recouvraient à plusieurs endroits, et le peu de surface qui en était dépourvues ne laissait pas entrapercevoir quoique ce soit de glorieux en dessous. Mais elle semblait soulagée de l'avoir retrouvée.

    * C'est tout ce qui compte. *

    Je lui souris. Son arme en main, elle affichait désormais un aplomb à toute épreuve. Toute trace de son inquiétude avait disparu dès lors qu'elle avait remis la main sa...

    * Assjara ? Drôle de nom...*
    - Assjara ? Drôle de nom...

    Ah ! Le lapin. C'était pour ça. Effectivement, si mes souvenirs étaient bon j'avais bien aperçu une annonce de ce genre sur les tableaux de la Guilde. J'avais hésité à la prendre derrière, mais toute seule la tâche m'avait semblée plus pénible que profitable. J'étais une magicienne, pas une athlète de haut niveau. Et puis sans équipiers c'était à coup à foncer tête baissée dans un guêpier.

    Je me ressaisis en l'entendant s'excuser à nouveau et m'exclamait avec une voix empreinte de dérision. Pour alléger l'ambiance, sans doute.

    - Ne t'inquiète pas ! Comme je t'ai dit il y a eu plus de peur de mal haha. Je suis contente que tu aies pu retrouver ce que tu cherchais. Effectivement ces lapins ont l'air d'être une vraie plaie... Tu...

    En relevant les yeux vers elle, je m'interrompis. Elle semblait avoir une question sur le bout des lèvres. Je l'écoutai attentivement.

    * Une adulte ? Elle chercherait bien quelqu'un finalement ? Une amie ? Elle a l'air bien jeune quand même. Sa mère alors ? Ou peut-être une sœur ou une tutrice ? *

    - De longs cheveux bleus tu dis ..? Mmh...

    Je posais mon menton sur le dos de mes mains, appuyée sur mon bâton. Les yeux perdus dans le vagues, je fouillais dans ma mémoire depuis le début de la matinée à la recherche d'un détail qui pourrait l'aider. Je pensais n'avoir croisé personne, mais peut-être avais-je aperçu quelqu'un sans y faire attention. Mais apparemment...

    - ... mmh... Non désolée, ça ne me dit rien. Je suis dans le Donjon depuis ce matin et tu es la première personne que je croise.

    Je me redressai avec un soupir avant de lui adresser un sourire désolé en guise de maigre excuse.

    - Mais si tu veux, je peux t'aider à la trouver, cette personne que tu cherches. Qu'en dis-tu ? Avec deux paires d'yeux, ça ira bien plus vite.

    Mon sourire se fit plus franc et chaleureux. Je n'avais pas grand chose d'autre à faire, alors si quelqu'un avait besoin d'un coup de pouce j'étais contente de pouvoir l'aider. Laisser une jeune fille égarée dans la panade ça ne me ressemblait pas. Même si notre rencontre avait été... fracassante, elle m'était déjà sympathique. Et puis je ne pouvais pas la planter là comme ça !

    - Ah au fait ! Je m'appelle Shaâr, ou Helian. Ce sont tous les deux mes prénoms, alors choisis celui que tu veux. C'est peut-être un peu tard mais ravie de te rencontrer Lilith !

    Je m'inclinai légèrement et lui décochai un petit sourire espiègle.

    - Et si tu as besoin d'un petit coup de main avec les lapins...


    _________________


    ff6600.
    ff3300.
    avatar

    Messages : 11

    Statut d'Aventurier
    Grade: Bronze
    Puissance: 100
    Richesse: 4 000 २

    Re: Sortie sous le soleil

    Message par Lilith Lancaster le Sam 14 Oct - 18:35

    Ce n'était pas dans mes habitudes de parler de ma mère comme ça avec des inconnus. Mais, je ne sais pas pourquoi je sentais que je pouvais lui faire confiance. Même quand il s’agit de personne sympathique et polie comme mon interlocutrice, je me sentais mal d’en parler. C’est quelque chose qui me suit, qui me hante, depuis plus d’un an maintenant en traînant avec moi le poid de la culpabilité. J’espère juste qu’elle ne sera pas trop curieuse à ce sujet. Je repris mes esprits, il ne fallait pas que j’affiche une mine triste à ma nouvelle amie. Cependant, elle semble réfléchir peut-être y a-t-il de l’esprit ? Peut-être a-t-elle la moindre information sur elle ? Mais vu sa réponse, apparemment non, je me suis fait de faux espoirs. Elle semble désolée pour moi.

    “Non, c’est très gentil ne t’en fais pas pour ça.” Lui répondis-je d’une voix gênée. “Elle a dû… Elle a dû…”

    J’avais du mal à cacher la mélancolie dans ma voix, chaque mots que je prononce me rappellent un moment de ce jour là. Je ne savais pas quoi lui répondre, que dois-je dire ? Elle me propose gentiment son aide et moi je suis là plantée comme une idiote à chercher un mensonge convainquant pour esquiver une conversation que j’ai moi-même initiée. J'inspire un bon coup et fais le vide dans ma tête.

    “Elle a certainement dû rentrer à la maison maintenant.”
    Dis-je d’un ton plus ou moins joyeux.

    Son sourire est des plus chaleureux. J’ai envie de tout lui dire, de tout lui raconter. Mais non, je viens à peine de la rencontrer et je ne vais pas l’embêter avec mes histoires. Elle me propose que faire équipe avec elle pour ma quête. J’avoue qu’un coup de main ne serait pas de refus, et puis ça me permettra peut-être de me faire une amie et de trouver une partenaire pour explorer les étages du Donjon. Je repris, cette fois, une véritable voix joyeuse pleine de sincérité.

    “Ah ça je t’avoue que ce n’est pas de refus. Cela fait des heures que je galère à en attraper un…”


    “Mais toi n’as-tu pas de quête ? Je veux bien t’aider à la faire, je suis sûre que Azshara et moi pouvons t’être utile !” M’exclamais-je en levant mon pouce vers le ciel. “Ah et ne te fis pas au apparence cette lance est plus redoutable qu’elle n’y paraît.”

    Je pense qu’on peut faire un bout de chemin ensemble. Cela ne me fera pas de mal de partager un moment avec quelqu’un et puis ça me fera une histoire à raconter à Papa ce soir en rentrant à la maison.

    “Au fait, d’où viens-tu ? As-tu de la famille qui parcourt le Donjon toi aussi ? Non parce que moi je pars souvent avec mon père et mes oncles, même si je ne fais pas grand chose avec eux… C’est pour ça que je pars souvent en solo ! Je trouve ça agréable de partir seule de temps en temps pour se vider la tête ! Tu ne trouves pas ?”

    C’était plus fort que moi. Mon enthousiasme était tel qu’il fallait que je la noie de question. Elle doit me trouver bizarre, en même temps avec ce que je viens de dire elle n’aurait pas tort. Bon sang, qu’est-ce que je peux être stupide parfois...
    avatar

    Messages : 34

    Statut d'Aventurier
    Grade: Bronze
    Puissance: 100
    Richesse: 0 २

    Re: Sortie sous le soleil

    Message par Shaâr Helian le Mar 17 Oct - 4:42

    * Mmh ? Je me fais des idées ou elle a l'air triste d'un coup ? *

    Je restai silencieuse pendant qu'elle semblait chercher un peu ses mots. Je ne savais pas si j'avais dit quelque chose qu'il ne fallait pas ou si elle était encore un peu perdue après notre fracassante rencontre, mais elle ne semblait pas aller au mieux de sa forme. Je m'apprêtais à reprendre la parle quand elle releva la tête avec un mine un peu plus joyeuse.

    * Rentrer à la maison ? Donc elle était bien avec quelqu'un. *

    Je l'aurais volontiers aidée à chercher cette mystérieuse personne mais étrangement, Lilith ne semblait pas non plus être pressée par l'urgence. Quelque chose dans ses paroles me gênait, mais je n'aurais su dire quoi. Je devais manquer quelque chose. La tristesse que j'avais cru apercevoir l'espace d'une seconde dans ses yeux n'était plus, mais quelque chose dans sa voix me mettait un peu... mal à l'aise.

    * Ou peut-être que tu te fais juste des idées, ma pauvre fille. *

    Oui c'était sans doute ça. Plus les secondes passait et mieux ma nouvelle copine de fortune semblait retrouver un aplomb qui, à mes yeux et mes oreilles, lui allait bien mieux. Je balayai d'un revers de main mental les dernières chapes de suspicion et d'inquiétude qui m'obscurcissaient encore l'esprit. Ce n'était pas le moment de se laisser envahir par toutes ces pensées malsaines. Je venais ENFIN de faire la rencontre de quelqu'un avec qui j'avais la possibilité de sympathiser, il était hors de question que je me laisse toute seule me gâcher cet instant !

    - Des heures tu dis ? Tu y es depuis ce matin du coup ?

    Je me redressai et m'avançai à sa hauteur. Mon visage se détendit et je repris mon expression habituelle, calme, un léger sourire flottant sur mes lèvres.

    - Haha, je n'en doute pas ! Ne t'en fais pas pour moi, je n'ai rien qui me retienne dans le Donjon. Je suis descendue toute seule aujourd'hui, comme d'habitude, donc personne ne m'attend. Et, à part courser les bestioles du coin, je n'ai pas vraiment de plan pour la journée alors... ça ne va pas trop me changer de remplacer les loups par des lapins !

    Je ris à me propre blague. Si tant est qu'on puisse appeler ça une blague. Mais j'étais bon public, même quand il s'agissait de mes propres pauvres tentatives pour réchauffer l'atmosphère. Je sentais que le courant passait bien entre Lilith et moi et je voulais la mettre à l'aise. En vérité, je ne savais pas trop comment gérer la situation, mais je ne voulais surtout pas laisser passer l'occasion de me faire enfin une vraie connaissance ici. Alors j'y allais un peu au feeling en essayant de la mettre à l'aise.

    Je la dépassai et commençai à descendre la petite butte en enjambant les racines du gros chêne pour me diriger vers l'orée du bois. Je poursuivis.

    - Eh beh, ça en fait du monde. À vrai dire je suis arrivée en ville il y a tout juste quelque semaines haha... C'est encore tout frais. Je n'ai pas encore eu l'occasion de partir avec autant de gens. Pour le moment je n'ai pu parcourir le Donjon qu'en solitaire.

    * Eh, ce n'est peut être la chose la plus responsable à dire à quelqu'un qu'on souhaiterait voir devenir une équipière... *

    Je ricanai un coup et tapotant mon crâne avec le bout de mon bâton. Je tournais le dos à Lilith sur qui j'avais quelques mètres d'avance donc elle ne pouvait pas voir l'embarras qui venait de s'abattre sur mon visage. Je me retournai en pivotant sur un talon et repris avec une voix un peu plus forte.

    - Je sais que ce n'est pas très raisonnable de partir toute seule hein ! Mais je suis très prudente, alors ça va ! Hehe...

    Ma voix se perdit alors que je baissais la tête, un peu gênée. Je toussai un coup pour me redonner contenance et relevai la tête vers mon interlocutrice, tout en continuant d'avancer à reculons vers le bord de la clairière.

    - En tout cas, tu as de la chance de pouvoir partir avec d'autres gens je trouve. C'est sûr que ça doit être moins tranquille que lorsqu'on est tout seul, mais tu as quelqu'un avec toi.

    Revenue à peu près à sa hauteur, je me retournai à nouveau dans le sens de la marche, le nez en l'air, les yeux perdus au dessus de la cime des arbres, un sourire toujours flottant sur le visage.

    - Je veux dire, depuis que je suis ici, j'ai juste l'impression que le Donjon est un endroit immense dans lequel je ne peux que me perdre. Je me dis que si j'avais des gens avec moi, il me paraîtrait un peu moins grand. Et moi un peu moins perdue...

    Ma voix s'éteignit à nouveau. Je ne savais pas ce que j'avais mais si je voulais éviter d'aller dans le mur avec mon ton de dépressive en devenir, il allait falloir que je me reprenne !

    * Allez du nerf, un bon coup de fouet ma vieille ! *

    Je tournai à nouveau la tête vers elle et la regardai droit dans les yeux.

    - Mais dis moi Lilith - tu permets que je t'appelle Lilith ? - j'ai entendu dire qu'il existait des familles composées uniquement d'Aventuriers à Yris ! Tu as dit que tu partais avec ton père et tes oncles. C'est le cas de ta famille ? Je veux dire, tout le monde dans ta famille est Aventurier ? Ça se passe comment ? Vous êtes nombreux ?

    Le regard que je posais sur elle trahissait certainement toute la curiosité que j'étais capable d'afficher. Mais je ne m'en cachais pas. J'étais réellement intriguée. Je voulais en apprendre plus à son sujet. Apprendre qui elle était, d'où elle venait, ce qu'elle faisait là. Ça me semblait important.


    _________________


    ff6600.
    ff3300.

    Contenu sponsorisé

    Re: Sortie sous le soleil

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 25 Mai - 7:02